Artemisia et lutte contre le Covid19

Les médicaments antiviraux à base de plantes ont été utilisés lors de nombreuses épidémies historiques. Cette voie thérapeutique n’est pas une pratique désuète.

Elle a par exemple été mise en œuvre lors les deux précédentes flambées de coronavirus – MERS-CoV en 2012, SRAS-CoV en 2013 – ou lors des récentes épidémies saisonnières causées par les virus de la grippe et de la dengue.

La revue de la littérature scientifique montre ainsi que des extraits de Lycoris radiata, d’Artemisia annua et de Lindera aggregate, ainsi que les extraits d’Isatis indigotica, Torreya nucifera et Houttuynia cordata, ont montré des effets anti-SARS.

Des essais cliniques ont également montré que la Flavone végétale baicaléine pouvait empêcher ou limiter l’entrée du virus de la dengue dans l’hôte et inhiber la réplication du virus après qu’il y soit entré. En outre, les produits naturels issus des racines de Pelargonium sidoides et du Taraxacum officinale (pissenlit) ont des activités antigrippales, car ils inhibent l’entrée du virus et les principales activités enzymatiques virales.

En tant que traitement complémentaire, les médicaments antiviraux à base de plantes peuvent augmenter les taux de guérison lorsqu’ils sont associés à d’autres traitements. Des informations récentes rapportent que les autorités sanitaires chinoises ont annoncé, dans un article publié ce mois de mars 2020, que « pour 90% des cas positifs au Covid19, elles ont administré de l’Artemisia annua (Qing Hao) en traitement complémentaire dans le cas de syndromes pulmonaires modérés. » (Information de l’ONG Française La Maison de l’Artemisia).

Il est possible que ce traitement complémentaire ait contribué à endiguer l’épidémie en Chine.Dans une situation d’urgence comme celle de la pandémie actuelle de Covid19, et en l’absence de traitement conventionnel, la mise au point de médicaments de synthèse efficients ou d’éventuels vaccins est soumise à la temporalité propre aux protocoles de recherches et de validation par des essais cliniques.

Les médicaments à base de plantes et de produits naturels facilement disponibles et dont l’innocuité a déjà été prouvée peuvent faire gagner du temps en tant que première ligne de défense.

Si différentes plantes peuvent être candidates à cet usage, dans le contexte rwandais, et plus largement africain, Artemisia annua et Artemisia afra apparaissent comme deux plantes potentiellement utilisables pour cette première ligne de défense.

Afin de contribuer à la réflexion sur les politiques à mener pour combattre efficacement la pandémie en cours, le bureau d’études Inter-Culturel, en lien étroit avec des médecins, des chercheurs et des spécialistes de ces plantes, a entrepris de réunir les informations scientifiques aujourd’hui disponibles pour les mettre à la disposition des autorités sanitaires et de tous les acteurs engagés dans la recherche de traitements et de protocoles de soin à même d’aider les personnes ayant contracté ou étant exposées au Covid19.

Le dossier ci-dessous rassemble ainsi les données de recherche disponibles sur les propriétés antivirales et le potentiel d’utilisation d’Artemisia annua et afra dans le contexte d’urgence sanitaire actuelle.A ce dossier est joint, en annexe, le document « Appel à projets lutte Covid19 : prévenir et atténuer l’épidémie avec l’Artemisia annua », rédigé par l’ONG La Maison de l’Artemisia, qui offre une proposition d’essai clinique dont pourraient s’inspirer les acteurs en charge de la politique sanitaire.

Source : Artemisia et lutte contre le Covid19 – Inter-Culturel

Auteur : Sangsue – Hirudotherapie

Nos services en hirudothérapie animales en médecines alternatives. Quand la nature vous propose une autre solution, les sangsues au service de vos animaux. Une ferme expérimentale pour récolter des données et contrer les préjugés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s