Le bicarbonate de soude contre les acariens et les allergies

Lutter contre les acariens avec le bicarbonate de soude

Qui sont les acariens ?

Il y a près de 40.000 espèces différentes d’acariens. Les acariens sont des arthropodes (qui ont un squelette externe articulé), plus précisément des arachnides microscopiques (avec 8 pattes, et non des insectes à 6 pattes). Ceux que l’on trouve en abondance dans notre environnement domestique sont majoritairement le Dermatophagoïdes pteronyssinus, aussi appelé acarien de la poussière et dans une moindre mesure le Dermatophagoïdes farinae, qui est un acariens dit « de stockage » car il se trouve proche ou dans la nourriture).

Voici les principales caractéristiques des acariens domestiques:

Le bicarbonate de soude est un anti acariens efficace (et utile contre les allergies)

Le bicarbonate de soude est un anti acarien efficace et aide à lutter contre les allergies Taille des acariens: de l’ordre de 300 à 500 µm soit 0,3 à 0,5 mm.

Reproduction des acariens:

Plus l’atmosphère sera chaude et humide, plus le cycle de reproduction des acariens (oeuf, larve, nymphe, adulte) sera rapide.

Nos pièces bien chauffées et souvent trop confinées, ainsi que la literie, constituent pour l’acarien un biotope idéal.

Mode de vie des acariens.

Les acariens domestiques se nourrissent des squames que nous (et nos animaux domestiques) produisons en permanence. Les squames sont ces cellules de peau qui sont produites par notre épiderme pour se reconstituer en permanence. Une production moyenne de 1 à 2 grammes de squames par personne suffit à nourrir quelques millions d’acariens !

Des études récentes suggèrent que les acariens vivraient également en symbiose avec certaines moisissures, qui seraient nécessaires à leur survie. Les acariens sont très mobiles, et peuvent migrer en fonction des endroits qui leur sont les plus favorables.

Pourquoi les acariens peuvent-ils être dangereux ?

A l’origine, les acariens domestiques sont plutôt utiles… ils agissent un peu comme des éboueurs vis-à-vis de nos squames, et ils ne provoquent pas de piqûres. Là où les choses se gâtent, c’est qu’ils produisent des déjections minuscules en quantités astronomiques, et qu’ils se décomposent après leur mort. Cela produit une poussière d’une extrême finesse qui peut être très irritante pour les bronches.

Ce n’est pas pour rien d’ailleurs qu’on les appelle « acariens de la poussière ». Ils entraînent donc fréquemment des allergies, soit de type respiratoires (qui peuvent aller jusqu’aux crises d’asthme), soit de type cutanées avec des rougeurs et des démangeaisons (qui ne sont pas occasionnées par des piqûres).

Pourquoi le bicarbonate permet-il de lutter efficacement contre les acariens ?

Le bicarbonate (bicarbonate de soude ou bicarbonate de sodium) est un allié idéal contre les acariens pour les raisons suivantes: D’abord parce qu’il est efficace ! Des études en laboratoire très sérieuses ont mis en évidence dès 2001 que le bicarbonate, qu’il soit utilisé en poudre ou en pulvérisation avec de l’eau, a une efficacité redoutable contre les acariens. Il suffit par exemple de 20 g de poudre de bicarbonate (plus le bicarbonate est fin et plus il est efficace) par mètre carré de surface pour détruire tous les acariens en moins de 2 heures.

Plusieurs brevets internationaux ont été obtenus par Solvay sur cet usage du bicarbonate.

Ensuite parce qu’il n’est pas toxique… pour nous ! C’est bien là que réside la formidable opportunité du bicarbonate pour lutter contre les acariens: un grain de bicarbonate qui entre en contact avec une de nos muqueuses (oeil, bouche, poumons…) qui sont humides se dissout immédiatement sans irriter.

Le chitine qui constitue la carapace de l’acarien ne permet pas au bicarbonate de se dissoudre, et elle va être endommagée dès que le contact va être établi. Et comme l’acarien est baladeur, il ne va pas pouvoir éviter longtemps notre ami bicarbonate !

Et parce qu’il est aussi efficace contre les moisissures. Le bicarbonate est fongistatique, il bloque le développement des moisissures. Comme les moisissures sont favorables au développement des acariens, et qu’en plus elles produisent elles-même des allergènes par la production de spores, le bicarbonate va être doublement efficace. Il agit à la fois sur l’acarien et sur son biotope… ce qui lui laisse peu de chances, il faut bien le reconnaître !

Comment utiliser le bicarbonate de soude contre les acariens ?

Facile et sans danger, pourquoi s’en priver ? Petit mode d’emploi pour optimiser l’usage du bicarbonate contre les acariens:

  • Dans les tapis, les moquettes, sur les matelas: Répartir Le bicarbonate en poudre le plus uniformément possible (l’idéal est d’avoir un flacon avec un bouchon poudreur). Le dosage est de 20 grammes par mètre carré (soit un peu plus d’une cuillère à soupe, ou 4 cuillères à café). Pour un lit d’une personne, il faudra donc environ 35 g et pour un lit de 2 personnes environ 55 g. Brosser légèrement pour répartir et faire pénétrer dans les fibres. Laisser reposer au minimum 2 heures, si possible 4 à 8 heures, puis aspirer (et remettre les draps et l’alèse sur le matelas). Un bicarbonate de granulométrie fine sera plus efficace qu’un bicarbonate grossier. Utiliser exclusivement un bicarbonate de qualité alimentaire, surtout lorsqu’il s’agit de traiter la literie.
  • En pulvérisation ou dans la lessive: Le bicarbonate est aussi très efficace contre les acariens lorsqu’il est dilué dans de l’eau. Le plus efficace est dans ce cas de préparer ce qu’on appelle une solution saturée de bicarbonate, qui consiste à ajouter du bicarbonate dans de l’eau tiède jusqu’à ce que les grains ne se dissolvent plus, puis de le pulvériser sur le support à traiter contre les acariens. Mais attention, après séchage, des traces blanches pourront apparaître. Ces traces blanches disparaîtront facilement au lavage. Le gros avantage de la pulvérisation de la solution aqueuse, c’est que la répartition est bien homogène. Si la surface est intégralement humectée, il y aura de très fins cristaux de bicarbonate partout après séchage. Et alors là, les acariens n’ont plus une chance de lui échapper ! Dans le cas du lavage à la machine, le fait d’ajouter du bicarbonate à l’eau de rinçage retardera la réapparition des acariens.
  • Et dans l’aspirateur ? Le sac de l’aspirateur… c’est acarien-land ! Une fois aspirés avec la poussière et les squames, les poils, les cheveux, etc… les acariens continuent à se développer à vitesse grand « V » ! Le fait d’aspirer du bicarbonate (sur la moquette, le tapis ou le matelas) va neutraliser l’activité acarienne dans l’aspirateur. Malheureusement, les allergènes qui sont déjà présents dans le sac ne seront pas supprimés, et il vaut mieux avoir un aspirateur équipé d’un filtre HEPA pour éviter de les disperser dans la pièce. Mais au moins, avec le bicarbonate, les acariens ne produiront plus de nouveaux allergènes dans le sac !

Alors à votre

Comment utiliser le bicarbonate de soude contre les acariens ?

Facile et sans danger, pourquoi s’en priver ? Petit mode d’emploi pour optimiser l’usage du bicarbonate contre les acariens:

  • Dans les tapis, les moquettes, sur les matelas: Répartir Le bicarbonate en poudre le plus uniformément possible (l’idéal est d’avoir un flacon avec un bouchon poudreur). Le dosage est de 20 grammes par mètre carré (soit un peu plus d’une cuillère à soupe, ou 4 cuillères à café). Pour un lit d’une personne, il faudra donc environ 35 g et pour un lit de 2 personnes environ 55 g. Brosser légèrement pour répartir et faire pénétrer dans les fibres. Laisser reposer au minimum 2 heures, si possible 4 à 8 heures, puis aspirer (et remettre les draps et l’alèse sur le matelas). Un bicarbonate de granulométrie fine sera plus efficace qu’un bicarbonate grossier. Utiliser exclusivement un bicarbonate de qualité alimentaire, surtout lorsqu’il s’agit de traiter la literie.
  • En pulvérisation ou dans la lessive: Le bicarbonate est aussi très efficace contre les acariens lorsqu’il est dilué dans de l’eau. Le plus efficace est dans ce cas de préparer ce qu’on appelle une solution saturée de bicarbonate, qui consiste à ajouter du bicarbonate dans de l’eau tiède jusqu’à ce que les grains ne se dissolvent plus, puis de le pulvériser sur le support à traiter contre les acariens. Mais attention, après séchage, des traces blanches pourront apparaître. Ces traces blanches disparaîtront facilement au lavage. Le gros avantage de la pulvérisation de la solution aqueuse, c’est que la répartition est bien homogène. Si la surface est intégralement humectée, il y aura de très fins cristaux de bicarbonate partout après séchage. Et alors là, les acariens n’ont plus une chance de lui échapper ! Dans le cas du lavage à la machine, le fait d’ajouter du bicarbonate à l’eau de rinçage retardera la réapparition des acariens.
  • Et dans l’aspirateur ? Le sac de l’aspirateur… c’est acarien-land ! Une fois aspirés avec la poussière et les squames, les poils, les cheveux, etc… les acariens continuent à se développer à vitesse grand « V » ! Le fait d’aspirer du bicarbonate (sur la moquette, le tapis ou le matelas) va neutraliser l’activité acarienne dans l’aspirateur. Malheureusement, les allergènes qui sont déjà présents dans le sac ne seront pas supprimés, et il vaut mieux avoir un aspirateur équipé d’un filtre HEPA pour éviter de les disperser dans la pièce. Mais au moins, avec le bicarbonate, les acariens ne produiront plus de nouveaux allergènes dans le sac !

Alors à votre bicarbonate pour la lutte anti acariens! Dans le cas d’allergies aux acariens, ce traitement anti acariens au bicarbonate est certainement un des moins toxiques, des plus simples et des plus économiques.

Dans le cas d’allergies aux acariens, ce traitement anti acariens au bicarbonate est certainement un des moins toxiques, des plus simples et des plus économiques.

Source : Le bicarbonate de soude contre les acariens et les allergies

Auteur : Sangsue – Hirudotherapie

Nos services en hirudothérapie animales en médecines alternatives. Quand la nature vous propose une autre solution, les sangsues au service de vos animaux. Une ferme expérimentale pour récolter des données et contrer les préjugés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s