Teigne de ruche.

La Fausse teigne de la cire (Galleria mellonella) est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Pyralidae vivant en Europe. Elle est aussi appelée « gallérie » en France1,2. C’est la seule espèce du genre Galleria.

Ce papillon volant de mai à octobre a une envergure de 30 à 41 mm.

La larve pose problème aux apiculteurs car elle se nourrit des rayons de cire des ruches. Pour s’en protéger, certains apiculteurs favorisent l’installation d’un nid de frelons européens (Vespa crabro) à proximité des ruches car ceux-ci consomment bien plus de fausses teignes que d’abeilles.

Un insecte mangeur de plastique

En 2017, une équipe internationale de chercheurs a publié dans la revue scientifique Current Biology que la chenille pouvait également manger le polyéthylène. Cette particularité serait due aux enzymes que la fausse teigne a développé au cours de son évolution pour dégrader la cire, dont la structure est assez proche du polyéthylène. Cela ouvre une porte pour la biodégradation de plastiques usagés ou polluants (ou à leur dégradation par l’enzyme utilisée par la chenille si on réussi à l’isoler et à le produire en grande quantité), le polyéthylène constituant 40 % des plastiques produits en Europe mais ce plastique se dégrade très mal, posant un problème majeur de pollution de l’environnement.

La propriété, propre à cette chenille, de consommer le plastique, a été découverte au hasard par une apicultrice et chercheuse nommée Federica Bertocchini, et également, au même moment, par des chercheurs de l’Université de Cambridge. Le plastique est ainsi dégradé plus rapidement que par la bactérie Ideonella sakaiensis également plastivore.

Généralités

La Galleria Melonella, teigne de la cire ou teigne de ruche est un parasite des ruches. La chenille est réputée très nourrissante, mais sa forte teneur en lipides interdit de l’utiliser comme aliment principal, cependant elle est très utile pour nourrir les jeunes reptiles à croissance rapide. Le papillon est aussi un mets très apprécié par la plupart des reptiles capables de le chasser. Au premier stade larvaire, les chenilles sont si petites qu’elles peuvent servir à nourrir les nouveau-nés des plus petites espèces de reptiles (ou amphibiens).

Taille

Les papillons femelles mesurent environ 20mm, le mâle est 2fois plus petit. La chenille peut mesurer jusqu’à 25mm.

Espérance de vie

L’espérance de vie des chenilles est d’environ 1 à 2mois, on peut allonger cette durée de vie en les maintenant dans un endroit froid (plus il fait froid plus le stade larvaire dure longtemps, le minimum en température étant le frigo environ 4-5°)

Cycle

Le cycle complet avoisine les 2 à 3mois selon la température de maintien (entre 26 et 32°). Les œufs éclosent environ 1 à 2semaines après la ponte. La durée de vie des papillons est d’environ 15jours.

Matériel requis

On peut les maintenir facilement dans un bocal en plastique ou verre d’une contenance 1,5/2L. Pour éviter toute évasion utilisez de vieux collant que vous mettez sur le dessus de la bouteille (fixer à l’aide d’un élastique). Il est très important d’avoir une assez large aération pour éviter toute moisissure et permettre une bonne aération, essentielle aux bon développement des larves et des papillons.

Température

Vous pouvez les garder dans une pièce à température ambiante environ 20°. Leur développement sera alors « lent ». Mais nous vous conseillons de placer votre élevage proche d’un radiateur (max 40°) pour optimiser le rendement.

Éclairage

Aucune source de lumière supplémentaire n’est nécessaire au bon développement des larves, la luminosité de la pièce suffira largement.

Régime alimentaire

Les proportions des ingrédients listés ci-dessous valent pour 3 bocaux d’élevage environ.

Mélange A

  • 100cL de son
  • 50cL de farine de maïs
  • 15cL de farine de blé
  • 5cL de lait en poudre
  • 3 cuillères à soupe de levure diététique (ou 15 cachets de levure pilés)

Mélange B

  • 15cL de Glycérine liquide (trouvable en pharmacie ou sur des sites internet)
  • 35cL de miel liquide

Puis :

  • Mélanger la préparation A dans un grand saladier.
  • Mélanger la préparation B.
  • Verser le mélange B dans le grand saladier du mélange A.

Mélanger le tout de façon homogène, le résultat ne doit être ni trop collant, ni trop sec. Rajouter du son ou du miel si besoin.
Repartir cette mixture sans tasser dans les bocaux, il est conseillé d’introduire des stades de développement différents dans chaque bocal afin d’étaler vos récoltes.

Exemple :

1er bocal → des grosses chenilles prêtes à la métamorphose
2ème bocal → des cocons
3ème bocal → des papillons

Reproduction

La reproduction des teignes de ruche est facile, il suffit juste de respecter un régime alimentaire ressemblant fortement à celui qu’elles trouvent dans la nature (il en existe d’autre sur internet mais, celui la fonctionne vraiment bien). La ponte effectuée, les papillons étant morts, les retirer du bocal. Vous n’avez pas besoin de support de ponte, les parois et le substrat suffisent.

L’élevage des larves

Il faut savoir que les larves ce développent directement dans l’alimentation des parents. Ce qui rend l’élevage très facile et quasi-autonome.
Plus il fera chaud, plus le développement sera rapide. On peut maintenir les larves jusqu’à 40° au-delà, les risques de perdre tout son élevage devient très élevé.

Apport nutritif

Sa forte teneur en lipide en fait un insecte que l’on ne peut pas donner de manière régulière mais, plutôt occasionnelle (2 à 3fois par semaine maximum).

  • Humidité                   61%
  • Lipides                      22%
  • Protéines                  15%
  • Calcium (mg/Kcal)     0.19

Ou trouver des Teigne de ruche ?

https://www.biosolutionfarm.kingeshop.com/17-Teigne-de-ruche-cbraaaaaa.asp

Auteur : Sangsue – Hirudotherapie

Nos services en hirudothérapie animales en médecines alternatives. Quand la nature vous propose une autre solution, les sangsues au service de vos animaux. Une ferme expérimentale pour récolter des données et contrer les préjugés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s