La longévité des espèces à sang froid est liée à la température extérieure

Une des principales théories pour expliquer la durée de vie des espèces repose sur la vitesse du métabolisme : plus ce dernier est lent, plus l’espérance de vie serait élevée. Un concept battu en brèche par une nouvelle étude, qui affirme que la durée de vie serait en fait liée à la température extérieure chez les espèces à sang froid. Ce qui suggère que le réchauffement climatique pourrait dramatiquement réduire leur longévité.

Source : La longévité des espèces à sang froid est liée à la température extérieure

Auteur : Sangsue – Hirudotherapie

Nos services en hirudothérapie animales en médecines alternatives. Quand la nature vous propose une autre solution, les sangsues au service de vos animaux. Une ferme expérimentale pour récolter des données et contrer les préjugés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s