La truite et sa nourritures.

« Une truite, tous les pêcheurs le savent, se nourrit principalement d’insectes ou de larves, donc ça tombe sous le sens de remplacer cette farine de poisson par une farine d’insecte, et de voir si on peut développer cette farine qui a une durabilité plus grande que la farine de poisson classique »,

TRUITE FARIO – DUZERT Jean Louis

S’affranchir d’un aliment industriel pour composer notre propre ration

L’approvisionnement en aliment biologique pour les poissons est compliqué. Il existe peu de fournisseurs en Europe : par exemple, les poissons du prototype de Vert d’Iris International sont actuellement nourris avec un aliment importé de Bretagne. Le transport depuis des zones éloignées géographiquement élève le coût de l’aliment et est source d’émissions de gaz à effet de serre. Et lorsque l’on regarde de près l’étiquette du produit, on se rend compte que 80 % de l’aliment est constitué de matières premières non biologiques.

A la suite de ce constat nous avons décidé de nous lancer dans la production d’insectes comme base alimentaire pour distribuer aux poissons. Dans une optique d’autonomie pour l’activité d’aquaponie, nous souhaitons ainsi produire notre propre aliment BIO.

https://www.biosolutionfarm.kingeshop.com

Auteur : Sangsue – Hirudotherapie

Nos services en hirudothérapie animales en médecines alternatives. Quand la nature vous propose une autre solution, les sangsues au service de vos animaux. Une ferme expérimentale pour récolter des données et contrer les préjugés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s