Des insectes pour nourrir votre chien ?

Diversifier nos sources de protéines : une urgence !

Loin d’être une plaisanterie ou un délire futuriste, l’élevage d’insectes pour leur consommation a déjà commencé… Face au défi de nourrir une population humaine toujours plus dense (7,55 milliards d’individus aujourd’hui, sans doute le double d’ici 2100), il devient plus qu’urgent d’imaginer dès aujourd’hui des solutions alternatives pour la nourrir. 

Bourrés de protéines et de bonnes matières grasses, les insectes seraient donc l’alimentation idéale, nutritive et écologique pour satisfaire une population en croissance sur une terre arable en peau de chagrin. 

La FAO recommande même leur consommation ! Produire un kilo de bœuf nécessite en effet dix kilos de maïs, tandis qu’il ne faut qu’un kilo de maïs pour un kilo d’insectes.

Dans un monde qui possède des limites en termes d’espace, de ressources, de capacité à produire notre nourriture, et face aux problèmes environnementaux que nos modes de consommation et de production ont engendrés (réchauffement climatique, malnutrition, etc), le premier challenge des 50 prochaines années sera d’abord d’arriver à nourrir l’ensemble de la population mondiale… avant même de penser à le faire convenablement !

La production de viande est une source de pollution (gaz à effet de serre, intrants dans les sols et les nappes phréatiques…) et de souffrance animale, qui demande actuellement d’énormes ressources – précieuses et limitées – en eau et en nourriture pour les animaux d’élevage. A long terme, la viande pourrait même devenir une denrée en raréfaction, en raison de ces problématiques mais aussi pour satisfaire la demande croissante de pays en pleine croissance comme la Chine.

Il est donc vital d’envisager d’autres alternatives de sources en protéines, plus respectueuses notamment de notre environnement et de nos ressources, aussi bien pour les humains que pour nos animaux. Sur ce plan, les protéines végétales ont bonne presse, et en combinant des protéines de différentes origines (céréales/ légumineuses) il est tout à fait possible d’obtenir un apport en protéines de qualité pour nous, les humains.

Mais nos carnivores domestiques ne sont pas « faits » pour vivre, et vivre bien, en mangeant des protéines végétales. Sous certaines conditions, il est tout à fait possible pour un chien sain et adulte en bonne santé de s’en sortir plus ou moins bien quelques temps. 

Mais c’est déjà bien plus risqué pour un chiot en croissance, ou un chien avec des soucis de santé, et juste impensable pour nos amis les chats.

Notre recette remplace la viande conventionnelle par une farine d’insectes, source de protéines de qualité supérieure et riche en acides aminés et acides gras, elle est traçable et évite la présence d’antibiotiques et d’hormones de croissance.

Les insectes utilisés dans la fabrication sont élevées dans nos fermes certifiées et nourries d’un mélange équilibré provenant de sources locales et valorisant les résidus agricoles.

https://www.biosolutionfarm.kingeshop.com/Accueil-ccbaaaaaa.asp

Auteur : Sangsue – Hirudotherapie

Nos services en hirudothérapie animales en médecines alternatives. Quand la nature vous propose une autre solution, les sangsues au service de vos animaux. Une ferme expérimentale pour récolter des données et contrer les préjugés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s